Viscose de Bambou

La viscose de bambou est une fibre de cellulose issue d’un procédé de régénération. C’est donc une fibre artificielle désormais très répandue dans le domaine de la literie. Le premier pays producteur de viscose de bambou est la Chine.

Comment obtient-on la viscose de bambou ?

Le procédé a vu le jour en 1884 et a été créé par un inventeur scientifique et industriel, le Compte Hilaire de Chardonnet. Ce procédé a été breveté 8 ans plus tard au Royaume-Uni. Actuellement, les modes de fabrication de la viscose de bambou sont des dérivés de la méthode initiale. La cellulose, qu’on retrouve dans les végétaux, demeure la première matière première que les producteurs utilisent. Cette matière subit une dissolution dans de la soude caustique pour que la cellulose augmente de volume et s’écarte des fibres. Grâce à un système de pressage, le liquide en quantité excessive est éliminé et la cellulose est dépolymérisée. Mise sous l’effet du sulfure de carbone, la cellulose se transforme en substance soluble puis en xanthate de cellulose. Ensuite, subissant une extrusion, la viscose est baignée dans de l’acide sulfurique qui donne alors naissance à des fibres continues.

Les avantages d’un matelas en viscose de bambou

Un matelas en viscose de bambou est anti-bactérien et anti-fongique. Il est particulièrement idéal pour les personnes qui ont une grande sensibilité aux allergies. Il a une grande capacité d’absorption, ce qui le distingue d’un matelas classique. Le matelas en viscose de bambou procure une douceur exceptionnelle. Il est douillet et moelleux et convient tout particulièrement aux bébés car ces derniers ont besoin d’un bien-être unique pour leur sommeil.

Viscose de bambou : les inconvénients

Le bambou en lui-même est une plante qui pousse de façon naturelle et sans difficulté (pas besoin d’engrais ni de pesticides) mais la production de la viscose de bambou requiert une quantité conséquente d’eau et émet une certaine quantité de déchets chimiques. Comme nous l’avons mentionné, le procédé de transformation de la cellulose (une matière naturelle) donne naissance à une fibre artificielle. Le sulfure de carbone qui est utilisé au cours de cette transformation présente certains risques pour la santé, notamment celle des ouvriers. C’est également une substance qui pollue l’environnement.

Cependant, on peut tout à fait obtenir un produit textile ou un matelas à partir des fibres de bambou et non pas de la viscose de bambou, le bambou étant une fibre similaire au lin de chanvre, mais ce produit serait plus rude au toucher. 

 


J'accepte

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.