Coton

Le coton est une fibre végétale issue des cotonniers, un arbuste de la même famille que les Malvacées. Il s’agit d’une fibre que l’on a l’habitude de transformer en fil qui sera ensuite travaillé pour obtenir du tissu. Le coton est une fibre naturelle dont la production est très répandue à travers le monde. Avec les progrès dans les secteurs industriels et agronomiques du 19è siècle, il est devenu la première fibre textile du monde.

Utilisé couramment dans la production de vêtements légers, le coton a existé depuis des millénaires. Vers la fin du 16è siècle, il s’est propagé dans des régions au climat chaud en Eurasie, en Afrique et en Amérique. Mais il a fallu attendre en 1793 pour que, en Géorgie, Eli Whitney, un industriel américain, invente une machine à égrener  qui permet la séparation de la fibre de coton de sa graine. Par la suite, les premiers métiers de tissage automatique ont vu le jour, notamment avec l’utilisation de cartes perforées de grande taille pour réaliser divers types de motifs. Depuis, même après l’apparition des fibres synthétique, la fibre de coton demeure la plus utilisée partout dans le monde.

Apparition du coton bio

Le coton bio est obtenu à travers l’agriculture biologique venant de pays différents pays, notamment l’Inde et la Turquie. En 2006 encore, ce type de production ne représentait que 0.1% de la production de coton dans le monde.

La production de coton bio est issue du souci de la protection de l’homme et de son environnement. En effet, en culture traditionnelle du coton, la quantité d’eau et de pesticides est importante, alors que la culture bio est plus respectueuse de l’environnement. De plus, l’utilisation de quantité abondante d’eau en culture de coton (jusqu’à 29000 litres d’eau nécessaire pour la production d’un kilo de coton) entraîne l’assèchement de la mer. En matière de culture de coton bio, l’arrosage se fait par irrigation traditionnelle et donc permet de ne pas dépenser l’eau.

Le coton : propriétés

Les matelas en coton bio présente une très bonne capacité d’absorption d’humidité qui sera ensuite dissipée durant le jour. Le matelas composé de coton associé à de la mousse réduit les risques d’infection microbienne ou d’accumulation de poussière ou d’acariens. 

D’autre part, le coton, en tant que tissu en fibres naturelles, a l’avantage d’avoir une bonne respirabilité. A l’opposé des fibres synthétiques, les fibres de coton aident l’air à circuler mieux, ce qui confère une meilleure aération du matelas et favorise dons le maintien d’une certaine température. Le matelas en coton aide donc à avoir de bonnes nuits de sommeil et s’adapte aux conditions de vis d’aujourd’hui. Etant moelleux et ferme à la fois, le matelas coton assure un excellent maintien du dos de l’utilisateur.

Mais même si le coton biologique soit idéal pour les personnes qui souffrent d’allergie, cela n’exclut pas les risques de propagation d’acariens ou de micro-organismes. D’autre part, le matelas traditionnel en coton peut être une source non négligeable d’incendie, comparé aux autres types de matelas produits récemment.  

 


J'accepte

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.