Comment choisir le rembourrage de son oreiller ?

 

Selon votre habitude de sommeil, il sera important de choisir un oreiller qui vous convienne (par exemple si vous dormez sur le ventre, préférez un oreiller plutôt fin et moelleux afin de ne pas vous casser le dos).

Si la forme de l’oreiller importe peu, le rembourrage quant à lui joue un rôle majeur dans le choix d’un bon oreiller.

1. Les rembourrages naturels.

A base de duvet ou de plumes, ce sont historiquement les premiers oreillers à avoir existé.

Ils demeurent chers et peu durables, et perdent des parts de marché au profit des autres rembourrages qui présentent des caractéristiques ergonomiques pour un plus grand confort de sommeil.

2. Les rembourrages synthétiques.

En première position des matières synthétiques se trouve le latex. Celui-ci a des propriétés gonflantes qui lui confèrent un moelleux incomparable. De plus, il est souvent micro-perforé, ce qui va limiter la transpiration. Dérivé du caoutchouc, le latex vous garantit la longévité de votre oreiller (à condition toutefois de le retourner régulièrement).

On trouve également les oreillers en mousse à mémoire de forme, aussi appelée mousse viscoélastique. Thermosensibles, ces oreillers épousent parfaitement les points de pression de votre corps pour vous offrir un maximum de confort.

3. Les rembourrages mixtes.

Seuls les oreillers en latex présente ce double rembourrage. Les avantages d’un oreiller dont le garnissage est composé en latex naturel et en latex synthétique sont qu’ils sont sains, hygiéniques, durables et très confortables.

 

En savoir plus :


J'accepte

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.