Viscose

La viscose, plus connue sous le nom de « soie artificielle », est une matière d’origine végétale mais qui est produite artificiellement. Ayant vu le jour en 1884, elle est obtenue à partir de la pâte de bois et s’est beaucoup développée au cours de années 50. La viscose est en fait de la cellulose de bois transformée chimiquement. Généralement, on utilise la soude car elle permet de rompre les liaisons hydrogène, ainsi que l’extrusion (traitement physique) afin qu’elle soit textile. Grâce à ces traitements, la matière devient plus filamenteuse, créant des couches minces.

Résistance à la l’usure

La soie artificielle est fabriquée à l’aide de fils de viscose. Si auparavant, leur production était source de pollution en raison des produits chimiques dégagés, les spécialistes ont expérimenté le traitement radio pour que la transformation soit plus respectueuse de l’environnement.

Le matelas en viscose est fait de matière qui résiste à la détérioration. Il a la particularité de bien combattre l’usure et de d’avoir une longue durée de vie. Par ailleurs, la viscose est actuellement une matière très tendance car elle épouse facilement les formes.

D’autre part, le matelas en viscose est facile à entretenir. En effet, il n’y a pas besoin de faire un lavage ou nettoyage à haute température, auquel cas la matière a plutôt tendance à rétrécir. Un lavage à 40°C est largement suffisant. En plus, la matière sèche particulièrement vite, ce qui est très avantageux pour une matière de matelas. D’autre part, le matelas en viscose présente un excellent rapport qualité/prix. La matière est extrêmement confortable et procure un bien-être au sommeil.

Un lit de douceur et de confort

Le matelas en viscose est très agréable au toucher et au contact corporel, il procure douceur et finesse et donne un effet rafraîchissant. De plus, il peut être décliné en diverses couleurs, la matière fixant parfaitement  les teintes. 

A l’origine, les matelas en viscose étaient conçus pour les astronautes, du fait qu’ils épousent parfaitement la morphologie et que le confort qu’ils procurent soient unique. En revanche, la viscose présente une ventilation moins bonne, comparée aux autres matériaux. Par ailleurs, le coût est généralement très élevé (jusqu’à 1500 euros). En outre, les processus de fabrication sont beaucoup moins « bio », bien que les producteurs se gardent souvent d’expliquer en détails les modes de fabrication.  La viscose est aussi peu absorbante et ne convient pas très bien pour les personnes qui transpirent beaucoup la nuit. En hiver, l’électricité statique est plus importante.


J'accepte

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.